Si tu veux, tous les deux, on pourrait rêver…

Partage :

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email

Si tu veux, tous les deux, on pourrait rêver, se laisser porter par les choses simples de la vie, s’amuser d’un tout, d’un rien… Rencontrer une « Mina » et monter tout là-haut sur le toboggan de ton monde, et se laisser glisser tout en bas, atterrir là où il faut pour t’accompagner dans ton chagrin et laisser place au renouveau.

Une « Mina » qui va le faire voyager dans son passé, lui montrer à quel point il s’est enlisé dans des attitudes et des pensées qui ne sont pas le reflet de la réalité, mais plutôt celle qu’il s’est inventé pour rester en vie face au drame qui l’a percuté. Cette petite fille toute fluette, jean et basket, un tee-shirt blanc sur lequel est imprimé un cochon avec des ailes, de 8 ans à peine, et qui va commencer par lui poser cette toute première question « Pourquoi tu pleures »… Et c’est là que ne cessera ce flot de questions-réponses, des « dit, c’est quoi ton chagrin » à « si tu veux, tous les deux on pourrait rêver »… avec ses upercutes elle bousculera, et finira par le guider, allant de sacrifices en renaissance, à affronter le passé, à surmonter sa peine pour lui prouver ce quelque chose, un ange peut être ?

D’un manuscrit déposé là, on entre directement dans l’intrigue dès les premières pages, cette envie de connaître le fin mot de l’histoire, de la petite Mina, de ces non-dits qu’on devine mais dont on a le besoin de certitude. Appréhender les blessures de l’âme d’un regard différent, se mettre face à son histoire, et accepter de lâcher prise, de laisser partir ou plutôt de la vivre différemment, pour qu’elle soit moins pesante, aussi légère qu’une plume, et prendre conscience que le bonheur n’est pas figé, peu importe s’il ne correspond finalement plus à la vision qu’on lui a attribué.

Toi aussi tu as forcément une « Mina » dans ta vie, une expérience de vie qui t’a emmuré dans un présent sans but, sans être dans ton ici et maintenant, qu’elle te permettra d’explorer par son regard innocent, par la pertinence de ses interrogations, par cette simplicité de l’enfant qui a réponse fluide à toutes les barrières que tu te mets.

A la lecture de ce roman, tu te libéras de cette cage dorée, dont ton chagrin est la clef. Tu porteras un regard différent sur ce qui habite ton cœur, tu reviendras à l’essentiel, à l’amour et au bonheur de le vivre à chaque instant, dans tous les détails de ta vie.

Si Tu Veux Tous Les Deux On Pourrait Rever

Une histoire riche d’émotions si tu prends ce temps de la lire avec le regard de ton enfant intérieur, sans omettre l’adulte que tu es aujourd’hui. Une plume légère, qui se fait tantôt joyeuse, tantôt émotionnelle, et te pousse au-delà de vouloir connaître la fin, à rentrer dans une petite introspection de toi-même. On finit la lecture le cœur plus léger, nous aussi délesté de certains poids, reboosté avec l’envie de croquer la vie à pleines dents, comme la petite Mina, et s’élancer du toboggan !

Une belle découverte du laisser partir et revenir à Soi ! Sortir de sa bulle de confort, se défaire de ses pensées limitantes, de ses diktats de répondre à des cases, pour entrapercevoir que l’on peut tous apporter du changement à son existence, et qu’il commence à l’intérieur de soi, pour s’ouvrir ensuite aux autres et à la vie.

Mais sauras-tu voir qui est cette Mina, qui ne chevauche pas seule à tes côtés ? Ce manuscrit arrivé là dans ma boîte aux lettres est-il le reflet de ma propre existence ou l’histoire de cet inconnu qui me l’a transmis pour le voir paraître, en toute confiance, comme s’il me destinait un message à creuser ? Seras-tu la même personne au début de ces pages et à la fin de l’histoire ? Penses-tu que « si tu veux, tous les deux on pourrait rêver… » ?

Vous le trouverez ici  https://editions-jouvence.com/livre/si-tu-veux-tous-les-deux-on-pourrait-rever/

Belle découverte les Zen-Bonés ~ Namasté

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partage si tu aimes

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email

autres articles

du même registre

Reçois les prochains articles directement par mail