Parlons Kinésiologie

Partage :

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email

Une petite voix m’a glissée l’importance de la relation entre le corps et l’âme. J’ai eu l’envie d’en apprendre davantage sur la kinésiologie en partant à la rencontre de Justine, 33 ans, mariée, jeune maman et praticienne en kinésiologie transpersonnelle. Originaire de la Charente-Maritime, et toujours amoureuse de l’océan, c’est pourtant près de nos belles Alpes françaises, au bord du bassin lémanique, qu’elle a posé ses valises.

Et si notre corps était le reflet de nos états d’âme ? De notre vécu ?

Justine René-Fischl ↠ Votre Corps Votre Histoire

Organisée, rigoureuse et bienveillante, elle aime le confort et l’assume pleinement, tout comme elle adore voyager ! Ouverte d’esprit, elle apprécie aussi les plaisirs simples, comme se ressourcer lors d’une balade en forêt, lire un bon livre, ou tout simplement partager un moment privilégié avec ceux qu’elle aime.

Hypersensible, réceptive et émotive, elle a longtemps été à fleur de peau, mais en a fait une force aujourd’hui. Et bien sûr, elle est animée d’une grande spiritualité, et pense faire partie de ce grand TOUT que nous offre la vie ! »

Parlons de votre Parcours…

Après un BTS touristique et une licence dans le management de l’hébergement, j’ai commencé un parcours de 10 ans (en majeur parti saisonnier) dans l’hôtellerie de luxe. Mes postes de chef de réception et de responsable de la relation client me prédestinaient déjà à être aux services des autres. Prendre soin de mes clients et leur apporter bonheur et satisfaction était déjà l’une de mes priorités. Ce beau parcours m’a donné la chance de beaucoup voyager m’offrant ainsi une grande ouverture d’esprit et la possibilité de découvrir les trésors de notre si belle planète.

Toutefois, c’est à l’annonce de ma grossesse que le changement s’amorçait déjà… intérieurement bien entendu, par ce petit être grandissant en moi, et par cette reconnexion à moi-même qu’il éveillait… J’avais toujours dit que le jour où je deviendrais maman, je changerais de vie et c’est tout à fait ce qu’il s’est passé sur bien des aspects.

J’ai aimé mon métier « d’avant », mais j’arrivais à 30 ans, à un tournant de ma vie ; j’avais besoin d’ETRE !

Pourquoi avoir fait ce choix de la kinésiologie ?

J’ai connu la Kinésiologie, tout d’abord en tant que cliente et j’ai donc pu en expérimenter les bienfaits. Tout au long de mon parcours hôtelier, où je me plaisais globalement car il m’offrait une vie confortable, la formation en Kinésiologie dont j’avais eu écho, trottait toujours dans un coin de ma tête ou de mon cœur…

A la naissance de ma fille, l’occasion s’est présentée, ou plutôt imposée, de sauter dans l’inconnu et de commencer la formation. Je dois avouer que ce n’était pas ce que j’avais prévu ; j’avais opté pour la reprise de mon emploi sécurisant, mais pour diverses raisons, cela ne s’est pas fait ainsi. On peut dire que la vie m’a envoyé un signe en me poussant dans une autre direction, celle où je n’osais pas aller, mais celle qui était finalement la meilleure pour moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partage si tu aimes

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email

autres articles

du même registre

Reçois les prochains articles directement par mail