Ma Quête Holistique

Partage :

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email

Aussi loin que je me souvienne la spiritualité a toujours fait partie de moi sans que réellement je ne sache pourquoi. Elle était là enfouie tel un félin prêt à bondir le moment venu !

Déjà toute petite la nature avait cette capacité d’évasion sur moi.

Je me souviens de longues balades en forêt les dimanches, des odeurs environnantes, du chant des oiseaux, de la beauté des fleurs, de la forme des nuages, de la voie lactée en pleine campagne quand il n’y a plus aucune lumière pour perturber le ciel que celle des étoiles filantes. Se poser, fermer les yeux, prendre ce temps d’entendre et d’écouter.

Photo 1603368565782 Aedb588ab683

Comment laisser la spiritualité reprendre sa place ?

C’est à l’adolescence, cette période où tu es bien souvent en quête de ton identité, que mon chemin a croisé celui du bouddhisme. J’ai commencé à collectionner des éléphants, allez savoir pourquoi dès que j’en voyais un, il me faisait envie. Doucement Bouddha les a rejoints ! J’ai toujours été éprise de livre, d’écriture, de créativité…. Jusqu’à ce moment où comme ça au détour d’un bouquin, le symbole du AUM m’est apparue. C’est bien plus tard qu’il devint mon premier tatouage ! Un autre défi que de passer au-delà de ma peur des aiguilles pour me faire « encrer ». Et je confirme l’adage du « quand tu en fais un, d’autres suivront » !

Et me voilà partie dans l’ésotérisme, les odeurs d’encens, les symboles, les bouddhas, l’Inde… étaient devenus partie intégrante de ma vie.

Puis tu avances dans la vie, tu grandis, tu prends d’autres chemins, et tu laisses un peu de côté certaines de tes passions ou collections. Les éléphants ont trouvé une nouvelle famille, mais les bouddhas eux, moins nombreux certes, mais toujours présents, sont restés aux quatre coins de la maison. Un peu comme un symbole de protection parmi d’autres, il y a toujours peu loin de moi un bouddha ou un aum.

La spiritualité a plus ou moins quitté mon entre, tout comme la plume sous mes mots…

Mais cette part d’intérêt pour la psychologie, le développement personnel, le bien-être, eux sont restés omniprésents au fil de mes lectures du moment.

J’aime dévorer les livres, bien que ma mémoire soit plutôt photographique, je retiens rarement le titre ou le nom de l’auteur, je vis à 100% le contenu sur l’instant. Moitié cerveau droit, moitié cerveau gauche, je suis autant analytique que créative, et l’un chez moi ne va donc pas sans l’autre. J’ai besoin de décortiquer, de poser beaucoup parfois bien trop de questions pour comprendre, et de l’autre de créer, de laisser voguer l’imaginaire comme il vient. C’est une question d’équilibre pour mon bonheur ! Tout comme cette bulle de solitude dont je vous ai parlé dans un autre article du blog, cette nécessité de me ressourcer dans le silence. C’est un besoin vital pour moi d’avoir des moments « à moi » dans un espace « à moi » pour être plus disponible ensuite pour les autres.

Par la suite, selon les aléas de la vie, j’ai profité de cette période qu’elle m’a offerte d’introspection pour m’intéresser un peu plus aux chakras, à la lithothérapie… au final à revenir doucement vers ma spiritualité.

Fantasy 2615040 1280

C’est d’ailleurs à cette période qu’est né « Instinctané Le Mag ». Ce besoin de renouer avec l’écriture, de laisser la créativité spirituelle éclore. J’avais déjà refait ce pas vers la nature, en m’adonnant à la photographie. Capturer l’instant, sans être une professionnelle de l’objectif, mais juste voir cette petite chose, la figer dans le temps et la partager ensuite. D’où le côté « Instinct » que l’on retrouve un peu partout dans le Mag !

Laisser l’expression se faire à l’instinct, sur le moment, sans se mettre la pression de la technique. Je tâtonne dans tout et je ne me perfectionne dans rien, c’est un peu mon tempérament !

C’est en tentant l’expérience de l’aurathérapie que mon âme a repris sa juste place spirituelle...

Ce soin énergétique de rééquilibrage a complètement bouleversé mon corps, faisant remonter ce qui était enfouit pour mieux libérer par la suite. J’ai été totalement chamboulée, pas forcément au début vers une sérénité, c’est plutôt l’extrême qui s’est produit. Cette sensation de tomber les masques, de devoir faire ce cheminement intérieur pour ouvrir la porte à d’autres choses inexpliquées.

J’ai croisé par la suite deux chemins… celui d’une naturopathe, pratiquante reiki, qui m’a ouverte à « l’autre monde », en me guidant vers ma voie, en me faisant prendre conscience de ces schémas répétitifs depuis l’enfance, en me permettant d’assembler moi-même les pièces du puzzle qui était là sous mes yeux… qu’il me reste bien évidemment encore à travailler mais un pas avait été fait, et le premier est toujours le plus difficile. Comme je suis une éternelle analytique, j’ai sans cesse foule de questions qui tournicotent.

C’est alors que j’ai croisé cet autre chemin, celui d’un médium qui m’a apporté les premières réponses sur mon Moi spirituel, sur ce qui j’étais avant cette vie, sur les liens d’avant et de maintenant, sur mes anges, mes guides, sur mes capacités, mes devenirs…

C’est là que l’holistique a trouvé son écho !

Ma quête spirituelle holistique a toujours été, parce qu’elle fait partie de moi, comme les tatouages encrés, elle est là depuis avant, juste refoulée, car je n’étais pas à l’écoute des signes qui m’entourent. Encore aujourd’hui cet univers, ces mondes parallèles, celui d’en haut, celui d’en bas, sont des notions qui deviennent plus communes, et qui fleurissent d’ailleurs peut être un peu trop, comme si c’était devenue une mode, la tendance du moment. A l’époque de mon adolescence, un peu comme les tatouages, c’était moins désacralisé. Comme toujours ces effets de « case » dans lesquelles tu dois rentrer. Dans tous les cas, cela m’explique mon attrait pour le mystique, et mon bien-être dans l’ésotérisme.

Maintenant, le cheminement spirituel n’est qu’à son début, il faut du temps lorsque tu as refoulé tes potentiels pour qu’ils reprennent leur liberté et leur pleine puissance. Continuer à développer la cartomancie, déployer mon énergie, m’ouvrir encore plus à la nature, ma curiosité pour le chamanisme, le druidisme…

Photo 1497800839469 Bdbe4fd9d391

Assumer mon Ame de Sorcière !

Accompagner les autres, les aider, leur offrir la possibilité de s’exprimer. Cela se fait aussi au fil des rencontres de la vie, à celles qui viendront à moi, aux signes qui fleuriront sur ma route, aux propositions, aux opportunités, aux découvertes, à la curiosité… Ma place est là, bercée par la nature, l’oreille attentive aux murmures.

Calmer le mental pour laisser l’esprit aller là où il doit !

Avec « Instinctané Le Mag », je laisse la créativité aller à sa guise, me permettant de faire de belles rencontres sur l’instant, ou sur du plus long terme selon les envies de chacun.

Jusqu’où ira ce projet ? Cet espace se développera-t-il davantage ?

Je n’ai aucune réponse à ces questionnements. J’essaie de ne pas les chercher, de ne pas baisser les bras quand j’ai des doutes qui viennent me titiller, et de poursuivre l’aventure. Trouver sa voie, dans tout ce qui est holistique, c’est déjà une belle avancée. Comment l’accomplir ? Qui sait quelles seront les opportunités à venir ?

Dans ma quête spirituelle, je me suis retrouvée, peu importe les jugements, réapprendre à s’ouvrir, se livrer, être à nouveau vulnérable et authentique. Nous avons tous des forces et des faiblesses, des principes, des idéaux.

Assumer sa personnalité, ses choix, son corps, son tempérament, son caractère, se connaître, ses blessures, ses douleurs, savoir voir à l’intérieur de soi, appréhender ses peurs, se mettre face à soi-même, accepter ses erreurs, descendre au plus profond… il faut de la force et du courage car tu ne sais jamais ce que tu vas trouver là-bas, mais quel bien-être par la suite d’avoir un semblant de réponses. 

L’envie de voir évoluer ta vie plus en adéquation avec toi-même, je dirais qu’elle est là ta quête holistique. Reste à faire évoluer ton aujourd’hui pour qu’il devienne le demain que tu souhaites.

Ne freine pas ton cheminement si tu as l’esprit ouvert aux mondes qui se trouvent tout autour, aux énergies que tu ressens, aux signes qui peuvent te paraître des hasards, des synchronicités, ces sensations de déjà vues, ou ces peurs inexpliquées… si la nature te fait écho, si tu veux travailler sur tous les corps qui te composent, et pas juste sur un petit bout de toi-même… c’est là que tu commenceras ton premier pas vers la connaissance de toi.

Je te souhaite une belle découverte spirituelle de la vie dans toute son entièreté.

Et si tu as déjà entrepris le chemin, si tu souhaites partager ton parcours, tu as un espace tout juste dessous pour nous laisser ton ressenti dans la partie « commentaires ».

Qui sait tu seras peut-être ma nouvelle rencontre holistique sur mon propre cheminement…

4 réponses

  1. C’est toujours un plaisir de te lire. Merci po d’avoir partager ton cheminement spirituel et de m’encourager à être à l écoute de ma spiritualité qui est une part de moi même essentielle. Grâce à toi je l exprime plus qu’avant car tu m as apporté tes ressentis, ton analyse avec bienveillance. Elle est fondamentale pour moi désormais car ç est elle qui va me guider vers mon chemin de vie. Nous possédons tous une part de spiritualité en nous qui nous connecte, nous éveille et nous emerveille. Elle est le langage de notre âme qui nous amène aune connaissance de soi petit à petit dans un sentiment de de paix et de plénitude. Je me retrouve dans tes écrits sur tes ressentis même si je n ai pas eu l’ouverture et la curiosité d’aller vers toutes ces formes de spiritualité. Merci à toi. Hâte de te lire. 🙏

    1. Namasté Ma Douce ! Je suis ravie de pouvoir t’accompagner sur ta quête spirituelle comme tu peux le faire par ta présence à mes côtés, toujours dans l’écoute et la bienveillance.

      1. Merci pour ce belle article 🙏

        Il est très inspirant. Cela me donne envie de plus m’ouvrir et travailler sur moi-même et vaincre ma maladie du troubles de comportements et l’autre maladie.
        Merci pour ces texte inspirant et agréable à lire.

        Namasté 🍀🌹

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partage si tu aimes

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email

autres articles

du même registre

Instinctané

Le Silence, mon bien-être

Peu importe quelque part tes facultés, si tu as déjà bien avancé dans l’apprentissage du langage ou de la propreté, il faut que tu sois « sociable », que tu n’aies pas peur de l’Autre…

- Lire plus -

Reçois les prochains articles directement par mail